Le combat anti-Linky prend un nouveau tournant

 

 

Un collectif d'avocats dépose ce lundi une action collective en justice contre Enedis pour "faire respecter le refus du Linky" après une pétition signée sur une plateforme en ligne par plus de 12 000 personnes.

 

Le bras de fer des anti-Linky se poursuit contre Enedis. Plusieurs avocats lancent ce lundi une action collective en justice contre Enedis pour "faire respecter le refus du Linky".

Cette action est la suite de la pétition action collective (PAC), lancée en novembre dernier par MySmartCab.fr, plateforme d'action collective au service des consommateurs et des citoyens. Elle a pour but de faire valoir la voix des anti-Linky.

Un compteur électrique dit "intelligent"

Une fois les 10 000 signatures atteintes - à ce jour plus de 12 000 - la pétition a été envoyée à l'adversaire, dans ce cas-là Enedis, (ex-ERDF), mandatée par l’État dans le cadre de la loi de transition énergétique de 2015 pour installer, d’ici 2021 plus de 35 millions de compteurs électriques dits "intelligents" en France.

"Le but était d'instaurer un dialogue entre les deux parties et de trouver une solution, explique Arnaud Durand, l'un des principaaux avocats des anti-Linky et directeur de l'action. Mais comme Enedis n'a pas donné suite et que le délai de réponse à cette mise en demeure est expiré (depuis le 20 février, Ndlr), nous lançons l'action en justice."

 

LA SUITE  ICI  :

 

https://www.ledauphine.com/france-monde/2020/02/24/le-combat-anti-linky-prend-un-nouveau-tournant?fbclid=IwAR1bKdxhrnSqKwVlYQFfx6CikjwodHzSjjJXCxdo9e19poJtmQoSp0-z4hQ

Please reload