►La démocratie vit grâce aux contradictions, aux actions des grévistes et syndicalistes….

 

 

Nos dirigeants doivent parler avec tous les français en tenant compte de leurs souhaits et écouter, prendre en considération les propositions des syndicats, associations, collectifs...

 

C’est pour cela que la démocratie existe.

 

Le référendum est une bonne chose encore faut-il en respecter le résultat.

 

En 2005, les peuples français et néerlandais avaient refusé par référendum le projet de traité constitutionnel européen. Traité de Lisbonne 2005-Taux participation des électeurs français 70%-  vote contre le projet 54,67%.  Nous avons assisté à un déni de démocratie.

 

Les retraites : « Le projet de loi ne crée pas un régime universel»
 

Le conseil d’Etat étrille le gouvernement dans son rapport. « Manque de précision, projections économiques lacunaires... Dans son avis rendu public ce vendredi 24.01.2020, la plus haute juridiction administrative estime en outre ne pas avoir eu les délais de réflexion nécessaires pour garantir au mieux la sécurité juridique du projet». 

 

La cour des comptes a rendu un rapport à charge en 2018 contre le compteur électrique Linky déployé par ENEDIS.

 

Ce rapport met en lumière les mensonges communiqués par ENEDIS pour justifier son compteur ainsi que les montages financiers utilisés. Michèle RIVASI députée européenne demande la mise en place d’un moratoire sur le déploiement actuel du compteur. Aucune suite donnée à ce jour.

Enedis installe des compteurs malgré le  refus de centaines de milliers d’usagers.

Les militants des collectifs anti-Linky sont des citoyens responsables qui ne sont  pas entendus. Cela pose une véritable question du fonctionnement de notre démocratie. Le comportement de l’entreprise Enedis (installation en l’absence des occupants – forcing…et de ses sous-traitants (mal formés) en est un triste exemple. https://reporterre.net/Linky-un-ancien-installateur-raconte-On-nous-demandait-de-mentir-au-client

 

Il faut repenser le corps politique (gouvernement-sénat-assemblée nationale) qui doit se remettre en cause tant sur le fond et la forme de leurs décisions. Sans justice sociale, sans écoute véritable des citoyens, le populisme va se développer et la violence en France, encore augmenter.

 

Patrick richardet

colmar

https://www.groupesantecolmar.net                                                                                                                                                           

 

Please reload