Incendie du restaurant Clasico à Paris, «le feu est parti du compteur Linky»

 

 

Par Benoit Hasse

Le 2 octobre 2019 à 11h38, modifié le 2 octobre 2019 à 12h15

 

Enrique Zanon est propriétaire du restaurant Clasico, ravagé par un incendie ce dimanche. Il soupçonne le boîtier intelligent déployé par Enedis d’être à l’origine du départ de feu.

 

« Le directeur des établissements m'avait pourtant conseillé de refuser l'installation du compteur Linky. J'aurais dû l'écouter. » Enrique Zanini, patron de la chaîne des restaurants Clasico Argentino, regrette amèrement d'avoir cédé à Enedis, fin juillet dernier.

Le distributeur d'énergie a remplacé le compteur électrique de l'un des six établissements parisiens de la chaîne par un nouveau modèle de compteur « intelligent » : le fameux boîtier jaune Linky, en cours de déploiement de toute la France et très critiqué par plusieurs associations en raison de sa potentielle dangerosité.

Le feu est parti du boîtier électrique

 

Deux mois (et plusieurs coupures et incidents plus tard), le petit restaurant de la rue Henry-Monnier (IXe) où le boîtier avait été posé a été partiellement ravagé, ce dimanche, par un incendie d'origine… électrique ! Les quelques clients et employés présents dans les lieux ont pu sortir sans dommage. Mais le restaurant entièrement noirci par la fumée et très endommagé par le sinistre ne pourra pas rouvrir avant au moins deux mois.

Le feu est parti du boîtier électrique posé sur un mur dans la petite salle de l'établissement, comme le montre la bande de vidéosurveillance de l'établissement que le restaurateur a pu récupérer. De là à accuser un dysfonctionnement directement lié au compteur Linky il n'y a qu'un pas… qu'Enrique Zanino se refuse à franchir officiellement. « Ce sera aux experts d'assurance de le déterminer », note-t-il.

« Ce qui est sûr, en revanche, c'est que nous avons eu des tas de problèmes avec ce nouveau compteur qui n'arrêtait pas de disjoncter », poursuit le restaurateur qui évoque plusieurs affaires d'incendies où Linky aurait été mis en cause. « Je ne l'installerai sûrement pas dans mes autres restaurants », conclut-il.

 

«Le compteur ne peut pas prendre feu» selon Enedis

 

Contacté, Enedis reconnaît que le sinistre est bien parti du tableau électrique du restaurant. « Mais pas du compteur communiquant. Il ne peut pas prendre feu ! Plusieurs enquêtes indépendantes l'ont démontré », insiste une porte-parole de l'entreprise en soulignant que l'origine des flammes peut être liée à bien d'autres causes, « comme une surtension sur le réseau ou un mauvais dimensionnement des câbles situés après le compteur ».

A ce jour, 600 000 foyers parisiens ont été dotés d'un compteur Linky, soit trois fois plus qu'il y a un an. A terme, en 2022, les 1,6 million d'abonnés de la capitale en seront tous équipés.

 

Source : http://www.leparisien.fr/paris-75/a-paris-dans-un-restaurant-le-feu-est-parti-du-compteur-linky-02-10-2019-8164479.php?fbclid=IwAR35jZiW0HpSzm72JkY-pre9TOI2SapM0evLDG1myE2mYjvbBhjneZFtWaQ#xtor=AD-1481423553

 

 

 

 

 

 

Please reload