Munster - Conseil municipal

07/10/2018

 

 

 

Extrait article de L'Alsace du 04/10/2018 par PH.V

 

Il y a un peu plus de quinze jours, le maire de Munster, Pierre Dischinger, avait annoncé que la société Enedis avait déposé pendant l’été une requête contre la Ville auprès du tribunal administratif de Strasbourg.

 

Le développeur du Linky contestait une délibération de 2016 dans laquelle son conseil municipal avait pris un moratoire sur le déploiement des compteurs décriés ( L’Alsace du 13 septembre).

 

Sidérés, les élus avaient vu un espoir dans une décision favorable aux sceptiques rendue dans un tribunal du sud-ouest. Celle-ci n’avait en réalité que confirmé l’interdiction faite à Enedis d’entrer chez des privés sans leur autorisation. Mais ça ne constitue «  pas une brèche  », a relevé ce mardi soir lors du conseil municipal le maire qui a aussi appris, entre-temps, qu’Eschbach-au-Val avait été débouté avec une approche similaire.

 

Cette semaine, Munster a décidé de ne pas se lancer dans une procédure judiciaire perdue d’avance face au «  rouleau compresseur  » que décrit l’adjoint Jean-François Wollbrett.

 

Sur les conseils de Romy Lochert, avocate de profession, la commune va toutefois demander au tribunal administratif comment l’entreprise a pu attaquer un moratoire «  qui n’a pas de valeur décisionnelle  ».

 

https://c.lalsace.fr/haut-rhin/2018/10/04/les-feux-au-rouge

Please reload