Dans le Haut Rhin ....1235 procédures de refus du compteur Linky par des collectifs

05/05/2018

 

Marie Caspard et Philippe Biehlmann, à la tête de deux collectifs Stop Linky, ont rassemblé hier 1235 procédures de refus du compteur, en provenance de tout le Sundgau. Elles seront adressées à Enedis, au Syndicat d’électricité et aux maires.

 

Philippe Biehlmann (du collectif d’Illtal) et Marie Caspard (Balschwiller et environs) ont compilé 1235 procédures de refus du compteur Linky. Elles s’ajoutent à d’autres courriers qui ont déjà été adressés à Enedis…DR

 

 

Dans le Sundgau, la résistance s’organise contre le compteur Linky. Les collectifs se multiplient : on en compte désormais six - Bréchaumont, Dannemarie, Balschwiller et environs, vallée de la Largue, Illtal, Liebsdorf - et bientôt huit, puisque des groupes seraient en gestation à Muespach et à Altkirch.

 

La création des collectifs n’est pas le seul signe de la contestation qui enfle. Particulièrement actifs, Marie Caspard et Philippe Biehlmann, à la tête des collectifs de Balschwiller et Illtal, ont voulu « frapper un grand coup » hier, en rassemblant 1235 procédures de refus, en provenance de tout le Sundgau, voire d’un peu plus loin (Burnhaupt et Guewenheim).

Ces courriers seront tous adressés à Enedis. « Nous les envoyons en recommandé avec accusé de réception à un cabinet d’huissiers de Courbevoie, où se trouve le siège d’Enedis. L’huissier remettra ensuite à la filiale d’EDF une sommation de ne pas installer le compteur Linky au point de livraison indiqué sur chaque courrier. » Parallèlement, des copies de ces lettres seront adressées au Syndicat d’électricité et de gaz du Rhin, ainsi qu’aux maires de chaque commune. « Certains les classent, d’autres vont en tenir compte et les transmettre aux poseurs… Ce qu’on demande, c’est de respecter le choix des habitants », insiste Marie Caspard : « Linky n’est pas obligatoire, on peut le refuser. »

 

Comment concrètement ? Pour Marie Caspard, que ce soit de manière autonome ou via un collectif, il faut notifier par écrit son refus à Enedis, sinon « on est considéré comme faisant partie des gens qui acceptent ». Les collectifs Stop Linky mettent à disposition des formulaires en ligne et indiquent la marche à suivre.

 

Journée nationale Stop Linky aujourd’hui

Déterminés à se faire entendre, les anti-Linky échafaudent d’autres formes de mobilisation. Aujourd’hui, samedi 5 mai, à l’occasion de la journée nationale contre le compteur Linky, Marie Caspard invite les habitants à couper leur compteur dans la nuit de samedi à dimanche, en guise de protestation. « Nous aussi nous pouvons faire pression sur Enedis ! Les congélateurs ont en principe une autonomie de plus de vingt heures… » , précise-t-elle.

 

Enfin, deux conférences sont prévues en mai dans le Sundgau : le 15 à Franken, animée par Patrick Richardet, membre de l’Association groupe santé Colmar, chargé du dossier Linky ; et le 23 à Bettlach, animée par Philippe Biehlmann et son acolyte Marie Caspard.

 

SE RENSEIGNER www.stop-linky-68.com

 

source :  https://c.lalsace.fr/haut-rhin/2018/05/05/1235-procedures-de-refus-du-compteur-linky

 

SE RENSEIGNER www.stop-linky-68.com

Please reload