Linky : Enedis Pays Basque reconnaît le respect de la propriété privée

 

 

 

Au Pays Basque, l'obligation de changer les compteurs et d'adopter le Linky continue de cristalliser les tensions. Une action en justice est en cours tandis qu'Enedis reconnaît localement que l'entreprise ne peut pénétrer de force chez un particulier. 

 

Le déploiement se poursuit au Pays basque avec 30 % des compteurs remplacés jusqu'à présent. Mais depuis des mois, les opposants ne désarment pas. Une douzaine de collectifs lancent un rassemblement ce jeudi à Bayonne.
En cours aussi une action en justice visant Enedis, pour refuser cette obligation comme l'explique Patrick Puerart du collectif stop Linky Bayonne.

 

Le but est d'assigner en référé au motif notamment du danger potentiel pour la santé. Plus de 200 personnes pour le moment qui ont dit qu'elles allaient s'inscrire dans cette action, 


Toujours la même crainte des usagers opposés au déploiement : les dangers potentiels ondes électromagnétiques et la collecte des données personnelles. 


A Bayonne 401 personnes ont refusé l'installation par écrit, à Mouguerre, ils sont 89.
Roland Irrigoyen, le maire, a obtenu un accord d'Enedis qui va dans le sens de la demande de ses administrés :

On a obtenu un accord  d'Enedis comme quoi il tiendrait compte du courrier et après avoir eu l'explication du refus ne déploieraient pas le compteur Linky à ses personnes là.


Enedis met en avance les avantages : la modernisation et la facilité d'accès en cas de panne mais Jean-François Harinordoquy, Enedis Pays Basque apporte une précision de taille : 

 

L'obligation demeure après les clients qui manifestent un refus peuvent le faire au tite du respect de la  propriété privée. Auquel cas on ne rentre pas par la force. A ce titre là les gens peuvent refuser le compteur Linky . On remplace les compteurs accessibles par le domaine public, les clients sont malgré tout avertis. 



D'ici 2021, tous les compteurs devraient, en théorie, être remplacés. Mais le débat continue et s'invite aussi au Sénat où une sénatrice [Les républicains] de Gironde, Françoise Lassarade,  bataille pour laisser le choix aux usagers. Mais son amendement a été rejeté en commission. 

 

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/pyrenees-atlantiques/pays-basque/linky-enedis-pays-basque-reconnait-respect-propriete-privee-1444925.html

Please reload