Oberhergheim Linky un compteur intelligent, mais pour qui ?

 

 

La salle des fêtes était comble et l’ambiance électrique, jeudi, lors de la réunion publique destinée à informer les habitants d’Oberhergheim sur le projet de déploiement du nouveau compteur Linky.

 

 

 

La réunion publique organisée à Oberhergheim était très animée. Le compteur communicant Linky en est la cause. 

 

Le nouveau compteur intelligent Linky sera prochainement installé dans tous les foyers d’Oberhergheim. La commune avait organisé, jeudi dernier dans la salle des fêtes rénovée, une réunion publique destinée à informer la population de ce nouveau service que propose la société nationale de distribution de l’électricité Enedis. L’entreprise était représentée par Vincent Maurer, son directeur adjoint territorial, et Laurent Meric, chargée de la communication sur le projet. Sur place, Corinne Sick, maire de la commune, a fait les présentations.

 

Les détracteurs se font entendre

 

Pour cette soirée qui promettait d’être animée, la salle des fêtes était comble, les personnes intéressées étaient venues pour en savoir un peu plus sur ce compteur communicant et sur les conditions de mise en place. À l’entrée de la salle, Christian Fer, un habitant de Biltzheim, a donné le ton en invitant le public à prendre connaissance des raisons pour lesquelles il faut dire non au nouveau compteur Linky. Rien de mieux pour lancer la confrontation entre la salle et les représentants d’Enedis. Laurent Meric, informatif dans un premier temps puis de plus en plus excédé au fil de la discussion- il proposera même à un moment de quitter la salle- a essayé de faire le point sur ce nouveau compteur communicant qui comme n’est pas encore entré dans les mœurs. Le représentant d’Enedis a débuté son intervention en rappelant que 35 millions de foyers en France devront en être équipés.

 

La mise en place se poursuit et permettra de faire les relevés à distance, une mise en service rapide, l’amélioration de la qualité de service et aura une action sur les baisses de tension, les mini-coupures et permettra une supervision de la totalité du réseau national. L’intervenant a assuré que ce nouvel outil a la faculté de mieux protéger les installations électriques et une protection sur les montées de tension.

 

Explications approximatives

 

Laurent Meric a rappelé que cette installation s’inscrit dans la directive 2009 du Code de l’énergie et que la validation de son déploiement date d’août 2015. Enedis a débuté l’installation de Linky en décembre 2015. Pour l’instant, ce sont 10 millions de compteurs qui ont été posés. Il a été très difficile de se rendre vraiment compte de ce que le compteur Linky peut apporter de plus que les compteurs mis en place depuis des décennies qui donnent satisfaction et qui ont une durée de vie particulièrement longue.

 

Linky, selon Laurent Meric devra être remplacé dans les dix à quinze années à venir. Pour certaines personnes présentes à la réunion, Linky injecte en permanence dans les circuits des radiofréquences néfastes, ce qu’a démenti l’intervenant, comme d’ailleurs le fait que le compteur provoquerait des incendies.

 

Une remarque qui a obligé Laurent Meric à se lancer dans une explication qui n’a pas convaincu les personnes présentes. Concernant la pose du compteur, elle se fera sur rendez-vous pour une installation à l’intérieur de la propriété et pour le compteur extérieur sur simple courrier dans la boîte aux lettres du concerné, mais après la pose. Il faut compter une demi-heure pour que l’installation soit réalisée par du personnel formé. La société chargée des travaux a recruté une partie de ses monteurs de compteurs «  sur Le Bon Coin  » en précisant bien «  qu’aucune compétence n’est exigée  », ce qui a fait hurler la salle ! On peut alors se poser la question du sérieux de cette affaire, même si l’intervenant a précisé qu’une formation qualifiante était mise en place pour ces poseurs.

 

 

D’autres surprises seront au programme comme les tarifs, dont rien n’a été annoncé, mis à part qu’ils ne devraient pas augmenter. Il semblerait d’autre part que pour les foyers ayant EJP, il n’y aura pas d’incidence à condition que la puissance du compteur corresponde à celle inscrite sur le contrat, si ce n’est pas le cas, le client pourrait se voir retirer le bénéfice d’EJP (Effacement des Jours de Pointe). En fin de réunion, la salle en chœur a affirmé sa volonté de ne pas vouloir le compteur Linky. Une réunion qui a laissé un sentiment de malaise, d’énervement devant les explications données et qui n’a pas levé l’inquiétude exprimée par le public présent.

 

Une seule certitude, la pose du compteur Linky est obligatoire.

 

Source ; https://www.lalsace.fr/haut-rhin/2018/03/21/linky-un-compteur-intelligent-mais-pour-qui

Please reload