Le maire ne veut pas des compteurs Linky dans sa commune de Grenay

 

Ne parlez pas des compteurs Linky à Christian Champiré : le maire de Grenay est extrêmement remonté contre Enedis. Il l’a fait savoir lors de la cérémonie des vœux.

 

Christian Champiré a profité de la cérémonie des vœux pour dire tout le mal qu’il pensait des compteurs Linky. Il se dit exaspéré de «  la façon dont Enedis traite sa clientèle et les collectivités  ». L’objet de sa colère ? La non-consultation des collectivités, au moment de penser le projet de remplacement des compteurs électriques. «  Comment Enedis a-t-il pu imaginer qu’ils allaient réfléchir dans leur coin, imaginer une solution technique et espérer être applaudis à tour de bras ?  »

Des centaines de courriers de refus

Pour lui, les compteurs actuels sont efficaces, durent longtemps, et les gens ne voulaient pas en changer. Pour preuve, à Grenay, ce sont «  450 courriers de refus qui ont été adressés en mairie, beaucoup d’autres à Enedis ». Pour le maire, Linky n’est autre que «  le retour du compteur à pièces  », en référence à la possibilité de faire varier la puissance fournie sans l’accord de l’usager.

Christian Champiré avait donc un message à faire passer à la population : « Vous avez le droit de refuser !  » Il semblerait qu’entre le maire grenaysien et Enedis, le courant ne passe plus.

 

Source:http://www.lavoixdunord.fr/298359/article/2018-01-16/le-maire-ne-veut-pas-des-compteurs-linky-dans-sa-commune

Please reload