Compteurs communicants. Les anti-Linky assignent Enedis Bretagne en justice

30/12/2017

 

 

 

« Santé, environnement, obsolescence programmée, big data, surfacturation, incompatibilité matérielle, sécurité... Les motifs de plainte sont multiples », explique Danièle Bovin, présidente des Citoyens éclairés, le collectif anti-Linky du pays de Lorient. Depuis sa création, le collectif ne cesse d'interpeller élus et autorités sur « les dangers des compteurs communicants ». Cette fois, il a donc saisi la justice. Quatre assignations ont été déposées par les plaignants, venus de toute la Bretagne et défendus par Me Jean-Pierre Joseph, un avocat grenoblois : « ceux qui ont eu un compteur Linky posé et demandent la dépose, ceux qui ne l'ont pas encore et ne le veulent pas. Chacun de ces groupes étant divisés, ceux qui sont électrohypersensibles et ceux qui ne le sont pas », détaille Danièle Bovin.
© Le Télégramme  http://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/compteurs-communicants-les-anti-linky-assignent-enedis-bretagne-en-justice-30-12-2017-11798108.php#w42mI6ldMRTMEKYw.99

Please reload