Ville de Yerres Vs Linky

25/11/2017

 

Yerres, le 2 octobre. Nicolas Dupont-Aignan et Olivier Clodong ont sonné la charge contre les installations de compteurs Linky. LP/NG

 

Essonne : la police municipale de Yerres est intervenue 11 fois contre les compteurs Linky

 

Alors qu’une réunion publique sur ces compteurs intelligents est organisée à Saint-Pierre-du-Perray ce mercredi soir, la ville d’Yerres, à la pointe du bras de fer avec Enedis (ex-ErDF), annonce que sa police municipale est intervenue onze fois pour empêcher l’installation de ces nouveaux équipements.

 

Les compteurs électriques Linky ne sont toujours pas les bienvenus dans certaines communes. Pour lever certains doutes, Enedis (ex-ErDF) organise une réunion d’information ce mercredi soir à Saint-Pierre-du-Perray (Essonne). L’occasion pour les usagers de poser leurs questions. Notamment sur la nocivité potentielle des ondes électromagnétiques émises par ce nouvel équipement, qui transmet en temps réel la consommation du foyer à Enedis.

 

Car si Enedis assure qu’ils ne présentent aucun risque, certaines villes ont refusé leur installation, invoquant le principe de précaution. A quelques kilomètres de là, à Yerres, la charge contre Linky a été sonnée début octobre par Olivier Clodong, le nouveau maire (SE) et Nicolas Dupont-Aignan (DLF), son prédécesseur, aujourd’hui député de la 8e circonscription de l’Essonne.

 

Mais comme dans d’autres communes, les deux élus ont découvert qu’Enedis avait débuté les installations malgré la délibération du conseil municipal prise en avril 2016 pour interdire le déploiement des Linky sur la ville.

 

343 compteurs installés en un mois et demi

 

«La délibération prévaut et les techniciens envoyés n’ont actuellement pas le droit, dès lors que vous refusez d’intervenir sur vos compteurs», ont-ils écrit aux administrés, lorsqu’ils ont découvert que des compteurs commençaient à apparaître. Il y avait alors eu quarante-cinq mises en service.

 

Depuis, en un mois et demi, 343 compteurs ont été installés par Enedis sur la commune. Les prestataires chargés de l’opération ont essuyé plusieurs refus, qui se sont parfois soldés par l’intervention de la police municipale. Les agents de la ville sont ainsi intervenus à onze reprises pour empêcher l’intervention des techniciens.

 

Pour justifier cette position, la ville s’appuie sur plusieurs études concernant les ondes de radiofréquences émises par le CPL (courant porteur en ligne), dont celle du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui les a classées dans la catégorie « cancérogène possible ». Enedis répond de son côté que les taux d’émission sont négligeables.

 

Dans l’Essonne, 105 000 compteurs Linky doivent être installés d’ici à 2021.

 

Nicolas Goinard

 

Source :

http://www.leparisien.fr/essonne-91/la-police-municipale-de-yerres-est-intervenue-11-fois-contre-les-compteurs-linky-21-11-2017-7406313.php

Please reload