Saint-Lô. « Je ne vais pas déménager pour un compteur ! »

27/10/2017

 

 

Par Sébastien LUCOT.

 

Joëlle Herpoux, une habitante de Saint-Lô, dispose depuis un mois d’un compteur électrique Linky installé par Enedis. Nausées, maux de tête, etc., sont apparues. Elle craint pour sa santé.

 

« Je sors de ma maison le plus souvent que je peux, cela m’aide, confie Joëlle. Même la nuit cela peut m’arriver, et avec l’hiver qui approche, ce n’est pas possible ».

 

Joëlle est une personne électrosensible. Elle doit éviter au maximum les ondes électromagnétiques (Wifi, micro-ondes…). Comme beaucoup de personnes, elle ne connaissait pas les spécificités de ce compteur, comme le Courant porteur en ligne (CPL), qui dégage ce type d’ondes. « J’ai des maux de tête et d’oreilles, des nausées, des sécheresses oculaires. C’est arrivé juste après que l’agent d’Enedis est venu poser ce compteur, assure cette femme d’une cinquantaine d’années. Difficile de croire que cela puisse venir d’autre chose. »

 

Joëlle a alors contacté Enedis, en exposant son problème, via une lettre manuscrite avec laquelle elle a joint un certificat médical. « Je les ai contactés en prouvant noir sur blanc que j’étais électrosensible. Ils m’ont alors dit de contacter leur service médiation basé à Paris, explique-t-elle. J’expose une nouvelle fois mon problème et voici leur réponse : On ne peut rien faire pour vous ».

 

Source : https://www.ouest-france.fr/normandie/saint-lo-50000/saint-lo-je-ne-vais-pas-demenager-pour-un-compteur-5337895

 

.

Please reload