La grogne des Haut-Rhinois face à l’installation des compteurs « Linky »

17/10/2017

 

22 août 2017 (pour rappel )

 

Les compteurs Linky vont remplacer progressivement tous les compteurs classiques d’électricité. Des habitants du Haut-Rhin et des associations s’élèvent contre ces installations, une pétition a déjà recueilli plus de 5000 signatures, une manifestation est prévue à Colmar.

 

Linky, un nouveau venu qui fait parler de lui

 

Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il enflamme certains débats depuis plusieurs mois : Linky est le nouveau modèle de compteur Enedis (ex- ERDF), et a la particularité d’être communicant, c’est-à-dire qu’il communique l’électricité consommée à votre fournisseur de courant. Ce système intelligent permet selon le fabricant un meilleur service, et notamment le fait qu’il ne soit plus nécessaire de faire venir physiquement un technicien. De même, les facturations seront effectuées selon la consommation réelle de l’utilisateur, et non selon une estimation. Ce choix d’équiper les 35 millions de foyers français de compteurs Linky n’est pas que du fait d’Enedis : c’est aussi une application de plusieurs directives européennes (notamment celle du 13 juillet 2009).

 

Mulhouse, première agglomération alsacienne concernée

 

Mais alors pourquoi les habitants de Mulhouse s’échinent-ils à vouloir conserver leurs anciens compteurs? La protection des données est en jeu. En effet, les anti-Linky déclarent que notre consommation d’électricité pourrait être étudiée en détails, et des données personnelles ainsi obtenues. Le compteur Linky permettrait au fournisseur d’électricité de savoir exactement lorsque le foyer est vide ou habité, lorsque votre sèche-linge est en marche ou non. Une brèche inquiétante dans la vie privée selon le collectif Stop Linky Richwiller-Mulhouse 68. Sur leur page Facebook, ils incitent les particuliers à refuser les compteurs Linky, et indiquent la marche à suivre. Enedis dément évidemment ces allégations, en insistant sur le fait que les compteurs ne transmettent qu’une consommation globale.

 

Un refus illégal? Manifestation prévue à Colmar

 

 

 

La commune de Burnhaupt-le-Bas a ainsi été attaquée au tribunal pour avoir refusé l’installation de compteurs Linky sur son territoire, une mesure « à titre conservatoire et au nom du principe de précaution » , selon le maire du village. Heureusement pour les anti-Linky, l’amende de 1500€ en cas de refus a été supprimée. Une manifestation est prévue à Colmar : Alain Grieneisen, maire de Burnhaupt-le-Bas invite tous les Alsaciens à se rendre à Colmar le 9 septembre à 10h, devant la Préfecture, pour protester contre ces installations. Affaire à suivre.

 

Please reload